Accueil > Protocoles de service > Médecine périopératoire > Gestion périopératoire du diabète

Gestion périopératoire du diabète

Mots-clés : ,

Informations sur le document

Rédaction : le vendredi 14 janvier 2022, par BOBEICA Dan, DEGOUL Samuel, THEISSEN-LAVAL Odile

Licence : CC BY-SA 4.0  (voir le contenu)


Les ressources pour application immédiate (posologies) sont accessibles directement sous forme d’image, il suffit juste de cliquer dessus pour les agrandir.

Les fiches mémo complètes sont à la fin

1 Prise en charge des situations urgentes : hyper-/hypoglycémies extrêmes

2 Consultation préanesthésique

2.1 Bilan du diabète

Spécificités du patient diabétique = statut polyvasculaire :

  • atteinte coronaire : test d’ischémie myocardique à réaliser si chirurgie majeure et score de Lee ≥ 2 et capacité fonctionnelle < 4 MET (surtout si atteinte artérielle, protéinurie, insuffisance rénale),
  • atteinte rénale,
  • gastroparésie : douleurs abdominales, ballonnements, vomissements →
    • jeûne dès H-6 pour solides ET liquides,
    • Ranitidine effervescent 300 mg PO,
    • évaluer l’indication d’une induction séquence rapide,
  • accès aux voix aériennes : signe du prieur positif prédictif d’intubation difficile,
  • neuropathie autonome : tachycardie permanente, QTc allongé, hypotension orthostatique.
  • Biologie : HbA1c (si dernière valeur > 6 mois), créatininémie + clairance de la créatinine

2.2 Décision d’opérabilité


À peser selon le caractère urgent de l’intervention

Stratégie

2.3 Prémédication

Gestion des traitements anti-diabétiques
  • Cocher la case « Glycémie capillaire »
  • Coller une des deux étiquettes par-dessus la zone « Prémédication le matin de l’intervention »
Étiquette pour diabète insulino-requérant
Étiquette pour diabète non insulino-requérant


Les planches d’étiquettes prêtes à imprimer sont disponibles cette section.

3 Au bloc

3.1 Peropératoire


Insuline rapide IVSE seulement

Objectif glycémique : 0,9 – 1,8 g/l

  • Actrapid® 50 UI dans 50 ml de NaCl 0,9 %
  • + G 10 % 40 ml/h systématique si glycémie < 3 g/l
  • branchement proximal, valve anti-retour
Adaptation insuline IVSE

3.2 SSPI


Insuline sous-cutanée autant que possible

  • lente
  • ± bolus correcteur de rapide
  • + Glucidion® G 5 % 50 ml/h systématique si glycémie < 3 g/l
Posologie d’insuline lente
Insuline rapide correctrice

4 Postopératoire

4.1 Selon la chirurgie

  • Majeure sans reprise d’une alimentation orale :
    • Apport glucosé systématique : Glucidion ® G 5 % 1000 ml/24 h
    • insuline SC :
      • protocole « insuline SC chirurgie »
      • insuline lente de 20 h selon dose déterminée en SSPI
    • en USC : insuline PSE possible
  • Sinon :
    • reprise d’une alimentation orale dès que possible
    • reprise des traitements anti-diabétiques habituels, dont les insulines lente et rapide
    • si pas d’insulinothérapie habituelle : protocole « insuline SC chirurgie »

4.2 Ambulatoire : particularités selon la glycémie

  • > 1,8 g/l (10 mmol/l) :
    • prolonger l’hospitalisation jusqu’à correction de la glycémie entre 5 et 10 mmol/l avec injections de bolus selon le protocole « insuline SC chirurgie »
  • > 3 g/l (16,5 mmol/l) :
    • contre-indication à une sortie à domicile,
    • hospitalisation pour insulinothérapie IVSE,
    • prendre l’avis du diabétologue d’astreinte.

5 Protocole complet = fiches mémo

Ensemble de fiches mémo (version 14/02/22)
Étiquette pour diabète insulino-requérant
Étiquette pour diabète non insulino-requérant

6 Sources

Fiches mémo - Sources (DOCX) (version 14/02/22)

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.